Défense des services publics : grève générale en Belgique

Administrations, transports, écoles, tous les services publics ont tourné au ralenti ce mardi en Belgique. Les grandes organisations syndicales avaient appelé à une "journée d'action nationale". Ils réclament des revalorisations salariales et davantage d'investissements.

Michel Meyer, président de la CGSP, la Centrale générale des services publics, défend la grève comme levier d'action : "je pense que la population va se rendre compte de l'importance de ses services publics. Chaque fois qu'on dit on va diminuer un peu les services publics, tout le monde est content en se disant, "on va payer moins d'impôts" mais ce sont toujours les mêmes qui trinquent. Les plus défavorisés socialement ont besoin des services publics, tout le monde en a besoin tout au long de sa vie".

Le malaise est général et dure depuis des années estiment les syndicats. Le 20 juin, les travailleurs du secteur privé sont appelés à se joindre à ceux des services publics pour une grande journée de manifestations en front commun syndical.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles