Une défense de mammouth découverte à 3.000 mètres de profondeur

·2 min de lecture

Lorsqu'ils pilotent un véhicule sous-marin téléguidé (plus souvent nommé ROV, pour Remotely Operated underwater Vehicle), les océanographes s'attendent à observer des espèces marines inconnues de la science, des comportements inédits entre organismes ou encore des paysages étonnants que la vie et les courants ont façonnés. Il s'agit pourtant d'une découverte bien différente de celles attendues qu'ont faite Randy Prickett, le pilote du ROV Western Flyer, et le Dr Steven Haddock, qui travaille à l'Institut de recherche du Monterey Bay Aquarium. En 2019, ils effectuaient une exploration au niveau d'un mont sous-marin à environ 3.000 mètres de profondeur, à 80 kilomètres au large de la Californie. C'est avec surprise qu'ils ont alors vu se dessiner la forme d'une défense d'éléphant sur leurs écrans. Ils n'ont pu la remonter dans son intégralité en surface lors de cette expédition car un morceau s'est brisé au cours de la collecte, ce qui n'a permis à l'équipe de ne remonter qu'un fragment de cette découverte. En 2021, une nouvelle expédition a été menée sur ce même site afin de rapporter le reste de la défense.

La défense d'un Mammuthus columbi datant de plus de 100.000 ans reposait contre le flanc d'un mont sous-marin. © Darrin Schultz, 2021 MBARI
La défense d'un Mammuthus columbi datant de plus de 100.000 ans reposait contre le flanc d'un mont sous-marin. © Darrin Schultz, 2021 MBARI

Cette défense de mammouth n'est pas la première à être découverte dans l'océan. Cependant, les précédents restes de mammouths trouvés en milieu marin (en mer du Nord) ne gisent pas si profond, leur emplacement ne dépasse en effet pas quelques dizaines de mètres sous la surface.

Les précédents restes de mammouths trouvés en milieu marin ne gisent pas si profond

La plupart des restes de mammouths mis au jour proviennent par ailleurs du pergélisol aux abords du cercle arctique ou sur la terre ferme, au niveau de sites de chasse occupés par l'Homme. La présence de la défense de mammouth à 3.000 mètres de profondeur est donc surprenante, d'autant plus que son état de conservation est très bon. Il permettra d'obtenir des images...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles