Défense : l’Allemagne envoie une frégate, au risque de mettre la Chine en colère !

·1 min de lecture

Délicate mission en Indo-Pacifique en vue pour l'Allemagne. Le "Bayern", navire militaire de 139 mètres de long, a levé l'ancre avec plus de 200 soldats à son bord depuis le port de Wilhelmshaven pour une mission de six mois visant à renforcer la présence allemande dans la région aux côtés de ses alliés, notamment américains. Le voyage le mènera à Singapour, au Japon, en Corée du Sud jusqu'en Australie. La frégate doit aussi traverser la mer de Chine méridionale, route clef du commerce maritime mondial et espace riche en ressources naturelles dont Pékin revendique la quasi-totalité.

Plusieurs voisins, comme les Philippines, la Malaisie, Brunei ou encore le Vietnam contestent le bien fondé de ces revendications, soutenus par Washington. La mission allemande doit contribuer à la stabilité dans la région et au respect du droit international, a expliqué la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer avant le départ du navire. "Car la sécurité en Indo-Pacifique est aussi notre sécurité", a-t-elle jugé, qualifiant la mission "de grand pas et de pas positif". "Nous voulons prendre notre responsabilité dans l'organisation d'un droit international" dans la région, a indiqué de son côté le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas.

>> À lire aussi - Le Japon met en place des brigades ultra mobiles pour défendre ses îles revendiquées par la Chine

La semaine dernière, le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin avait affirmé à Singapour que les revendications croissantes de Pékin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment la victoire de la Marne a sauvé la France de la débâcle
Face à la pire canicule en 34 ans, la Grèce suffoque
Covid-19 : l’armée veille au respect du confinement en Australie, l’Iran face à une flambée de cas
Fêtes sauvages : barbecues géants, bagarres... les habitants d'un quartier de Nice vivent un véritable cauchemar
Des avocats attaquent le pass sanitaire au Conseil constitutionnel au nom de "50.000 citoyens"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles