Défections à droite : quelles solutions chez Les Républicains ?

France 2

Qui détient les clés de la situation politique à droite ce jeudi 2 mars ? "D'abord François Fillon, bien sûr. L'idée c'est de le faire sortir du déni et de lui faire admettre qu'il doit renoncer de lui-même sous peine d'entraîner sa famille dans le mur. Chez les Républicains, on veut, je cite 'Le ramener à la raison'. En clair, il s'agit de le contraindre à abdiquer volontairement. Vu ce qu'on vient d'entendre, ça ne m'a pas l'air très bien parti", analyse Nathalie Saint-Cricq.

Juppé veut l'unanimité pour revenir


Alain Juppé met des conditions à son retour : un plébiscite, l'unanimité. "Il les veut tous derrière et lui devant. Pas par coquetterie, juste pour tenter, dit-il, 'de sauver ce qui peut être encore sauvé'. Troisième homme, Nicolas Sarkozy, a tout fait jusque-là pour bloquer Juppé. Mais là, il est un peu débordé par ses troupes qui n'ont qu'une obsession : ne pas perdre. Honnêtement, il a un peu perdu la main et le plan B se prépare sans lui", conclut la journaliste.

Retrouvez cet article sur Francetv info

RECIT. Présidentielle : comment François Fillon a été lâché par sa famille politique en vingt-quatre heures
Présidentielle : pour sept Français sur dix, François Fillon a tort de maintenir sa candidature
Pourquoi ce maire rural a parrainé Macron (après Schivardi en 2007 et Dupont-Aignan en 2012)
Comment François Fillon compte mobiliser son électorat dimanche au Trocadéro
En se maintenant, François Fillon prend le risque du "tribunal de l'Histoire"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages