Défaillance informatique chez easyJet : des centaines de vols annulés

Défaillance informatique chez easyJet : des centaines de vols annulés (lepoint.fr)

La compagnie aérienne a subi une panne majeure, ce jeudi 26 mai, l’empêchant de maintenir nombreux vols européens, rapporte « The Independent ».

En ce long week-end de l'Ascension, la panne tombe mal pour certains Français qui avaient prévu une escapade hors des frontières de l'Hexagone. Des milliers de passagers easyJet ont vu leur vol être supprimé ce jour. Selon le quotidien britannique The Independent, jeudi 26 mai, ces annulations seraient dues à des « problèmes immanents des systèmes informatiques » de la compagnie aérienne. Au moins 200 vols seraient concernés sur le continent européen. Interrogé par le journal, easyJet a déclaré que le problème était partiellement réglé depuis 18 heures (heure française), mais que les perturbations se poursuivront « durant les prochaines heures ».

« Notre équipe de spécialistes en informatique s'efforce de restaurer nos systèmes le plus rapidement possible. Nous conseillons aux clients qui doivent voyager avec nous aujourd'hui de continuer à consulter Flight Tracker (un site permettant de suivre le trafic aérien en temps réel, NDLR) pour vérifier le statut de leur vol avant de se rendre à l'aéroport », a déclaré une porte-parole d'easyJet. « Nous nous excusons pour la gêne occasionnée et tenons à remercier les clients pour leur patience alors que nous nous efforçons de résoudre ce problème. »

À LIRE AUSSI Ces très chers créneaux horaires dans les aéroports

Une indemnisation d'abord refusée

Bon nombre de passagers des vols affectés ont déposé des demandes d'indemnisation, que la compagnie a initialement refusée, estimant la défaillance des systèmes informatiques [...] Lire la suite

VIDÉO - 5 choses à savoir sur easyJet

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles