"Une décrédibilisation complète !" : Gérald Kierzek se paye le Conseil scientifique

·1 min de lecture

Trop, c'est trop ! Alors que la tension monte entre Emmanuel Macron et le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, le docteur Gérald Kirzek, qui n'a pourtant pas pour habitude de se ranger du côté de l'exécutif, a profité de son passage sur Sud Radio ce vendredi 18 février pour dire tout le mal qu'il pense du groupe d'experts.

Alors qu'il évoquait l'idée d'un auto-confinement des personnes les plus vulnérables, une mesure qui, selon lui, "n'a pas de sens", Gérald Kierzek a poursuivi, visiblement très agacé : "Ce qui n'a pas de sens non plus, c'est les positions du Conseil scientifique. On voit bien qu'il y a une décrédibilisation complète de ce conseil scientifique qui publie dans le Lancet (ndlr : une revue scientifique médicale britannique) des choses qui sont complètement surannées, dépassées."

Fin janvier, alors même que le Conseil scientifique plaidait pour un reconfinement face aux variants du Covid-19, Gérald Kierzek dénonçait dans les colonnes du Figaro un "discours anxiogène permanent, laissant croire que l’hôpital ne pourra soigner les Français”. Et de préciser son propos : “En début d’épidémie, devant l’inconnu de la maladie et en mesure d’urgence, peut-être était-il justifié, mais avec le recul, la meilleure prise en charge et surtout l’hétérogénéité de la situation sur le territoire, il serait plus dangereux qu’autre chose.” Un avis que semble partager Emmanuel Macron qui, ne supportant plus les sorties, jugées trop "alarmistes", des blouses blanches, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Bénabar cash sur “le mépris de classe” dont il a souffert
Emmanuel Macron agacé : "Ce n'est pas moi qui crée le duel avec Marine Le Pen"
Remous à Sciences Po : pour Aurélie Filippetti, "une démission ne va pas régler le problème"
Le prince Philip : son séjour à l'hôpital est prolongé...
Harry vs William : le joker d'Elizabeth II pour maintenir la paix entre les deux frères