Que découvrir à la citadelle d'Ajaccio, rouverte au public après cinq siècles de fermeture ?

·1 min de lecture

La dernière fois qu'elle a ouvert ses portes, c'était en 1492. Plus de cinq cent ans plus tard, la citadelle d'Ajaccio accueille de nouveau des visiteurs dans ce bâtiment militaire construit par les Génois au 15e siècle. Les vacanciers et les habitants pourront donc le découvrir à l'occasion du bicentenaire de la mort de Napoléon. "C'est un édifice militaire qui a toujours été privé aux Ajacciens, aux visiteurs, aux Corses en général", assure auprès d'Europe 1 Diane Lambruschini, directrice du projet. "C'est une très grande fierté de réussir à l'ouvrir parce que c'est un challenge un peu fou, en plein cœur de ville."

Une atmosphère "incomparable"

"Quand on y entre, on entre dans une atmosphère qui est incomparable avec le centre ville", poursuit l'experte. "Le cœur de la citadelle est ouvert et on peut donc y déambuler de façon sécurisée. On peut voir tous les bâtiments et des panneaux ont été créés sur chaque bâtiment pour expliquer aux gens quels sont ces bâtiments, à quoi ils servaient, quels sont les plans intérieurs… On a des petites photos et des petites images."

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

La citadelle, dont certaines parties sont classées aux Monuments historiques, abrite la première pierre de la ville. Mais aussi la cellule où s'est suicidé le 19 mars 1943, au lendemain de son arrestation, un héros de la Résistance, Fred Scamaroni, afin de ne pas parler à ses tortionnaires italiens, rappelle la mairie.

"U...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles