Découvrez le Zircon, le nouveau missile hypersonique de la Russie

·1 min de lecture

La Russie élargit encore sa panoplie d’armes hypersoniques. Après la mise en service du Kinjal, un missile de haute précision capable de voler à plus de 10.000 kilomètres par heure avant de détruire sa cible, la marine russe va bientôt acquérir la version définitive du Zircon. Cet engin baptisé en référence au Zirconium - un métal extrêmement résistant - était développé depuis plus de huit ans par les ingénieurs militaires. Alexey Krivoruchko, un haut gradé du ministère de la Défense russe, a annoncé à l’agence de presse Tass, que les essais de l’appareil prendront fin en 2021.

Le Zircon sera produit massivement dans les usines russes dès le début de l’année 2022 et fera notamment partie de l’arsenal des frégates de la classe “Amiral Gorchkov”. C’est d’ailleurs un navire de ce type qui est chargé de tester l’efficacité de ce missile hypersonique. En 2019 et 2020, plusieurs Zircon ont déjà été lancés depuis un navire de guerre avant de détruire des cibles au sol situées à 450 kilomètres de la zone de lancement du missile.De plus, l’engin serait capable d’atteindre une vitesse de 9.600 kilomètres par heure avant de frapper un ennemi.

>> À lire aussi - La Russie teste sa nouvelle corvette furtive

Le missile serait également furtif et donc, difficile à détecter. Quant à son rayon d’action, il atteindra 250 à 750 kilomètres, selon sa trajectoire. Contrairement au Kinjal qui peut emporter des ogives nucléaires mais n’être lancé qu’à partir d’un avion, le Zircon sera, dans un premier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le maire de Nice Christian Estrosi peut-il vraiment commander le vaccin Spoutnik ?
L'OMS veut savoir si le Covid-19 a fuité d’un laboratoire en Chine et réclame une nouvelle enquête
Le montant colossal d’aides à la Syrie visé par l’ONU
Face à la Chine, l'US Navy développe des bateaux de débarquement
Un mafioso arrêté à cause d’une recette de cuisine