Découvrez l'impressionnante collection de 2500 ours en peluche au musée du jouet de Bâle

Odile Morain

C'est un monde merveilleux pour les petits mais aussi pour tous ceux qui ont conservé une âme d'enfance, le musée des mondes du jouet de Bâle dispose d'une collection unique au monde : celle de 2500 ours en peluche.

De l’éléphanteau au groupe mondial : la volonté de Margarete Steiff

A l'origine de cette collection extraordinaire, il y a Margarete Steiff (1847 - 1909). Une jeune femme d'origine allemande atteinte de la poliomyélite. Dotée d'une volonté d’acier, elle a souffert toute sa vie mais elle a fait de son infirmité une force. C’est en 1880 qu’elle lance dans son atelier de confection les premiers animaux en feutre (dont l’éléphanteau), rembourrés et cousus par ses soins.

Elle pose ainsi la première pierre d’une entreprise internationale dont le succès ne s’est jamais démenti. "Après ce petit éléphant, il y a eu un engouement, elle a alors compris qu'il y avait un marché à développer", explique Laura Sinanovitch, Directrice du Spielzeug Welten Museum Basel.


L'ours devient Teddy


En 1902, l'ours en peluche devient Teddy grâce à Thédodore Roosevelt. La légende raconte que le président américain aurait épargné un jeune ours lors de la chasse. L'ours du président devient le "Teddy Bear". Les fabricants de peluche, comme la maison Steiff, connaissent alors un boom des ventes, dans le monde entier. Le nounours devient un jouet indispensable et le symbole de l'enfance.


Les ours noirs pour les naufragés du Titanic

Le musée raconte aussi des épisodes (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi