Découverte : plongée dans les eaux limpides des gorges de l'Ardèche

La rivière Ardèche a patiemment creusé son lit majestueux. Bordée de ses reliefs vertigineux, elle attire chaque année de nombreux touristes en quête d’une nature préservée et authentique. La fameuse arche du Pont d’Arc est "la porte d’entrée des gorges", d’après Alain Champetier, un enfant du pays qui n’a jamais quitté ses terres et qui a choisi de devenir batelier. Pour lui, il y a "toute une richesse, toute une variété, toute une vie qui se passe au fond des gorges". Un guide chevronné Plus haut, quand on gravit les gorges, le point de vue est à couper le souffle. "On prend le temps de s’assoir, de laisser le vent caresser un peu le visage. Être pris par l’ambiance des gorges de l’Ardèche, en général, on apprécie", affirme Olivier Peyronel, le guide de la réserve naturelle. Quelle que soit la saison, il arpente les sentiers boisés qui l’ont vu grandir. Il connaît chaque plante et chaque arbre, y compris le chêne vert, "le roi de la forêt" comme il aime le nommer.