A la découverte de l'Eure et l'Eure et Loire : des jardins au fil de l'eau et la rubarbe

·1 min de lecture

On part respirer "vert" ce matin pour une balade au carrefour de l’Eure et l’Eure et Loire, Vanessa.

Et surtout au fil des jardins et de l’eau. C’est une belle balade inspirante. Et on la commence par la Vallée de la Seine, avec le site incontournable en termes d’inspiration, la terre des impressionnistes par excellence : Giverny avec son Musée des Impressionnistes et une exposition consacrée aux jardins : Côté Jardin de Monet à Bonnard.

Et avec La Fondation Claude Monet un bon shoot de Chlorophylle avec ses milliers d’espaces végétales, surtout ces célèbres Nymphéas. Nénuphars que Monet a découvert pour la première fois en 1889 dans les jardins d’eau du Trocadéro, en même temps que la Tour Eiffel d’ailleurs, à l’occasion de l’exposition universelle. Ils étaient exposés par le grand pépiniériste des nénuphars Latour Marliac. Pépinière qui existe toujours. Et c’est à ce moment-là que Monet a décidé de créer son jardin aquatique, qu’il peindra a toutes les heures du jour et de l’année.

Apprendre à peindre sur l’eau ça vous tenterait ? ou même faire de la photographie sur un bateau ? Mais pas n’importe lequel attention : le Waterlily (nénuphar en anglais), c’est la reproduction à l’identique du bateau atelier flottant de Monet. Ça c’est du côté de Vernon, c’est un beau projet porté par le Cercle du bateau Atelier. 

Et après ça vous nous emmenez coté de l’Eure, au sud, à une vingtaine de kilomètres.

Et même sur l’Eure, au Domaine de Primard, qui a ouvert ce week-end : c’est le peti...


Lire la suite sur Europe1