A la découverte de l'Auvergne : la pierre de Volvic et la truffade

·1 min de lecture

On a bien besoin de s’aérer la tête Vanessa en ce moment, de rêver nos week-ends déconfinés. On prend la direction de l’Auvergne et des volcans.

On part respirer à plein poumon cette Terra Volcana. Nous allons arpenter le pays de Volvic, juste au nord de Clermont-Ferrand, au pied de la Chaine des Puys. Alors c’est évidemment un terrain jeu hyper complet quand on aime la nature, les grands espaces, la randonnée, la géologie et le minéral aussi. La Pierre de Volvic, ça vous parle ? C’est la pierre de lave qui a servi à construire pas mal de villes aux alentours. 

Dont la cathédrale de Clermont-Ferrand si je ne me trompe ?  

Exactement ! D’ailleurs, dès que vous arrivez, vous ne voyez qu’elle, avec ses deux flèches bien noires qui pointent vers le ciel. Bon on aime ou pas ! Mais ce qui est sûr, c’est que cette couleur est l’ADN du territoire. A la Renaissance, c’était même un signe de richesse. Allez vous balader dans les centres historiques de Volvic et de Riom, pour observer les édifices, les hôtels particuliers. J'ai un gros coup de cœur pour la Maison des consuls : un hôtel particulier style Renaissance, avec donc ses façades noires. La pierre noircit à l’air en s’oxydant, elle ne sort pas noire. Et est-ce que vous saviez qu’à Paris aussi il y a de la Pierre de Volvic ? Mais où à votre avis ? 

Les bordures de trottoirs ? 

Oui, mais il y a plus beau. Par exemple, les plaques des bouches de métro, avec l’inscription Metropolitain ! Et bien c’est de la lave émaillée. Figurez-vous...


Lire la suite sur Europe1