A la découverte de l'Aube : balade romantique à Nogent-sur-Seine et dégustation de Chaource

·1 min de lecture

Et ce matin, on pose nos valises en Champagne, dans le département de l’Aube, Vanessa.

Je vous emmène faire une balade romantique, sur le romantisme pour être plus précise. On file à Nogent-sur-Seine, à une centaine de kilomètres de Paris. C’est une petite ville mais qui a connu des jours très fastes au 19e siècle, grâce au passage de Gustave Flaubert, qui venait y passer ses vacances enfant. Il s’en est inspiré pour écrire L'éducation sentimentale. Donc on n’oublie pas de glisser le livre dans ses affaires, avant de sauter dans le train, pour le relire, ou le lire tout court.

Pour vous re-situer les choses, Nogent-sur-Seine, c’est la fameuse petite ville de province qui sert à Frédéric Moreau d’échappatoire. Vous verrez, même si la ville a évidemment changé, elle a gardé son petit cachet. Il reste quand même le patrimoine et les lieux que l'écrivain a connus. Gustave Flaubert dont on fête cette année les 200 ans de sa naissance.

Mais est-ce que Nogent-sur-Seine a attiré d’autres écrivains ou artistes ? 

Oui, des sculpteurs figurez-vous, et pas les moins connus : Alfred Boucher, Camille Claudel... Bénédicte Houdret, qui est chargée de la culture et du patrimoine à Nogent sur Seine, nous explique pourquoi c’est une terre de sculpture : "Les villes traversées par les fleuves sont des villes de grands charmes. Il y a une espèce de nature généreuse, de nonchalance, de coin sauvage. La Seine, à Nogent, est large, mais il y a aussi des méandres, des coins secrets. On a encore une il...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles