A la découverte de l'Alsace : les marchés de Pâques et la bretzel

·1 min de lecture

Direction l’Alsace ce matin, on part de côté de Colmar fêter l’arrivée du printemps. 

Parce que fêter le printemps, c’est une tradition ancestrale aussi importante que Noël. Il y a d’ailleurs des marchés de Pâques, comme il y a des marchés de Noël. Et ça commence dès ce week-end, avec le Osterputz, le nettoyage de printemps, chez soi dans sa maison mais aussi pour soi. C’est une sorte de bonne detox avant Pâques. C’est justement pour ça que le jeudi Saint est aussi appelé le jeudi Vert. On ne mange que du vert (des pousses et des légumes) pour se nettoyer.

Et puis on vit vert : on fabrique des bouquets et des arbres de Pâques, avec les rameaux pour décorer les maisons et les rues, et on y suspend des œufs, des représentations de tous les animaux du printemps, comme l’agneau mais aussi le lièvre. 

Qu’est-ce qu’il a de particulier ?

Oubliez les cloches ! Nous, c’est le Osterhase qui nous intéresse en Alsace. Caroline Bronner, qui est une guide conférencière passionnante sur le territoire de Colmar, nous en dit plus. "L'Osterhase, c'est le lièvre de Pâques. En Alsace, ce ne sont pas les cloches qui reviennent de Rome pour distribuer des oeufs à la volée, mais c'est bien le lièvre de Pâques. Il est le messager du printemps et il peut, si on a été sage, déposer des oeufs en chocolat dans les nids fabriqués par les enfants." Des œufs, des chocolats, des gourmandises mais aussi des cadeaux qui peuvent être même conséquents comme un vélo, un bon souvenir pour Caroline d’ailleurs. 

Quel...


Lire la suite sur Europe1