A la découverte de l'Allier : la ville thermale de Vichy et ses célèbres pastilles

·1 min de lecture

Marion Sauveur, de quelle spécialité vichyssoise avez-vous choisi de nous parler aujourd’hui ?  

Des bonbons blancs de forme octogonale, ce sont les pastilles de Vichy. Ces confiseries ont été créées en 1825, par le pharmacien Jean-Pierre-Joseph D’Arcet. L’impératrice Eugénie, la femme de Napoléon III, les appréciaient beaucoup, et pourtant c’était un médicament.

Pas n’importe quel médicament, comme nous le raconte Lucas Michaille, 7e génération de la Maison Moinet. C’est la dernière confiserie familiale. “Vichy est connu pour ses thermes et ses cures. C'était une manière de continuer la cure à la maison. Ils repartaient avec des petites pastilles, qu'ils prenaient une à deux fois par jour, à base des sels minéraux des eaux de Vichy qui ont des vertus digestives. Mais elles n'étaient pas forcément agréables à manger, c'était un médicament. Entre les deux guerres, petit à petit, la recette a évolué : on a un peu baissé le taux de sels minéraux, on a un peu monté le sucre. Et ça a dérivé sur une confiserie. Mais la pastille a toujours des vertus digestives." 

Aujourd’hui, c’est une confiserie à part entière à la menthe, au citron, à l’anis ou à l’orange. Et on la trouve sous le nom de pastille de Vichy ou pastille du bassin de Vichy, pour celles de la Confiserie Moinet.  

Ça se cuisine les pastilles Vichy ?  

Oui ! Vous pouvez vous en servir pour aromatiser vos recettes : des pastilles à la menthe, à la place de menthe fraîche par exemple.

Je vous propose un dessert très frais : u...


Lire la suite sur Europe1