Découverte exceptionnelle d'un long tunnel sous un temple en Égypte

La découverte a été annoncée par le Docteur Mostafa Waziri, le secrétaire général du Conseil suprême des antiquités d'Égypte, suite aux travaux de recherche de l'équipe du Docteur Kathleen Martinez de l'université de San Domingo. Une telle découverte est intéressante en de nombreux points, puisqu'il s'agit d'une découverte unique sur place, très encourageante, et surtout elle permet de faire des parallèles avec des sites grecs.

Mieux comprendre le site à l'époque ptolémaïque

Plusieurs missions internationales, dont une française, travaillent à mieux comprendre au fil des fouilles l'histoire et la chronologie des villes de la région. La mission de la Dominicaine Kathleen Martinez avait déjà fait parler d'elle en 2021 avec la découverte de plusieurs momies dont certaines ayant des amulettes en forme de langue en or dans leur bouche ! De nombreuses autres découvertes ont été faites par les équipes internationales travaillant sur place, puisque la ville aurait été fondée sous le règne de Ptolémée IV. Mais cela n'exclut pas une présence antérieure à déterminer lors de futures recherches. La région porte les traces de grands changements culturels liés aux nouvelles influences s'imposant au cours des années en Égypte à ces époques. Toute la difficulté des fouilles de cette ville réside dans le fait que des parties sont submergées par les eaux, ce qui a été le cas du tunnel récemment découvert. Et pourtant, l'eau douce se trouvait au cœur de ses fonctions antiques, puisqu'il permettait d'acheminer de l'eau pour 15 000 ou 20 000 habitants. Et face à une construction aussi impressionnante, le lien a été rapidement fait avec un autre site très similaire, celui du tunnel d'Eupalinos, à Samos, en Grèce.

L'intérieur du tunnel. © Ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités
L'intérieur du tunnel. © Ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités

Des similitudes avec l'aqueduc souterrain d'Eupalinos

À l'annonce de la découverte, le tunnel du site de Taposiris Magna est rapproché dans ses dimensions (1 305 mètres de long et de 2 mètres de haut) et...

> Lire la suite sur Futura