Découverte exceptionnelle de 70 planètes vagabondes dans la Voie lactée

·2 min de lecture

Ce 21 décembre 2021, plus de 4.900 exoplanètes autour d’une étoile ont été découvertes par les yeux de la noosphère, qu’ils soient en orbite comme le satellite Tess ou au sol. Certaines peuvent être mises en évidence par de simples astronomes amateurs utilisant un evscope d’Unistelar.

Mais, comme l’expliquait Futura dans le précédent article ci-dessous il y a une dizaine d’années, nous avons de bonnes raisons de penser qu’un grand nombre d’exoplanètes errent aussi sans soleil dans la Voie lactée. À l’époque, quelques candidates à ce titre avaient déjà été détectées grâce à des effets de microlentilles gravitationnelles.

Les simulations numériques concernant la formation des exoplanètes et la découverte des Jupiter chaudes avaient montré que des processus de migration planétaires pouvaient se produire ainsi que des éjections au début de l’histoire des systèmes planétaires et qu’il s’en était sans doute produit dans le cas du Système solaire.

Ce n’était pas la seule source possible pour des exoplanètes nomades dans la Voie lactée. Certaines, cousines des géantes gazeuses, pouvaient simplement s’être formées lors du processus de fragmentation et d’effondrement gravitationnel d’un nuage moléculaire et poussiéreux, un peu comme y naissent les étoiles et plus particulièrement aussi les naines brunes, ces astres qui ne sont ni vraiment des exoplanètes, car trop massives ni vraiment des étoiles car trop peu massives cette fois-ci pour qu’y démarrent des réactions de fusion thermonucléaires autres que celle, très temporaire, de la fusion du deutérium.

La part des deux scénarios pour l’existence d’exoplanètes errantes n’est pas encore parfaitement déterminée. Cela n’a pas empêché des astronomes de se servir de nombreuses observations obtenues avec des instruments de l’ESO, et même le satellite Gaia de l’ESA, pour découvrir et annoncer aujourd’hui dans une publication du journal Nature Astronomy qu’au moins 70 et peut-être même 170 de ces astres ont sans doute été détectés.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles