Découverte d'une petite Vénus paléolithique exceptionnellement préservée sur des fouilles à Amiens

franceinfo Culture avec agences

Une statuette paléolithique, de la série appelée "Vénus de Renancourt", a été découverte dans un état exceptionnel de conservation en juillet dernier dans un gisement préhistorique à Amiens (nord de la France). Elle constitue un rare témoignage de l'art gravettien caractéristique des chasseurs-cueilleurs entre 28 000 et 22 000 ans avant notre ère en Europe, a révélé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) mercredi 4 décembre.

"Comme toutes les belles découvertes, on l'a trouvée dans les derniers jours de fouilles, sur les derniers mètres carrés", a raconté Clément Paris, directeur des fouilles pour l'Inrap, lors d'une conférence de presse.

Haute de 4 centimètres, cette nouvelle "Vénus de Renancourt" est sculptée dans la craie. Avec ses attributs féminins (fessiers, cuisses, seins) hypertrophiés, son visage sans traits encadré par une remarquable coiffe quadrillée, elle vient faire écho aux célèbres dames à la capuche de Brassempouy (Landes, sud-ouest de la France) et de Willendorf (Autriche), aux canons esthétiques semblables, a souligné l'Institut national de recherches archéologiques préventives. Elle rappelle aussi la célèbre Vénus de Lespugue (Haute-Garonne).


La dernière d'une série de 15 statuettes


Cette statuette jugée "exceptionnelle" est la dernière d'une série de 15 statuettes découvertes depuis le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi