Découverte d’une tortue géante fossilisée qui avait la taille d’une voiture

Imaginez une tortue marine de la taille d’une voiture, nageant tranquillement dans les eaux de ce bras de mer séparant le continent ibérique de l’Eurasie, il y a environ 80 millions d’années. Voilà le tableau que viennent de reproduire des paléontologues à la suite de la découverte dans les Pyrénées espagnoles des restes fossiles d’une tortue aux dimensions totalement hors norme.

Jusqu’à présent, le plus grand spécimen fossilisé de tortue marine avait été découvert en Amérique du Nord : 4,6 mètres de long pour environ 3,2 tonnes, ce monstre faisant partie du genre Archelon aurait vécu à la fin du Crétacé. Jusqu’à présent, aucun spécimen découvert en Europe n’était capable de rivaliser avec lui.

La tortue marine géante du genre Archelon découverte en Amérique du Nord. © Mike Beauregard, Flickr, CC by 2.0
La tortue marine géante du genre Archelon découverte en Amérique du Nord. © Mike Beauregard, Flickr, CC by 2.0

Le plus grand spécimen de tortue marine découvert en Europe

Mais les restes découverts sur la localité de Cal Torrades, dans le sud-est des Pyrénées espagnoles, pourraient bien laisser penser que, dans cette partie du Globe aussi, des tortues géantes arpentaient les eaux chaudes de cette mer bordant la partie nord du bloc ibérique avant la formation de la chaîne de montagnes.

Il s’agirait cependant d’une nouvelle espèce, jusqu’à présent inconnue. Dénommée Leviathanochelys aenigmatica, cette tortue aurait mesurée près de 4 mètres de long. Elle aurait vécu au Campanien, à la fin du Crétacé, soit entre 83,6 et 72,1 millions d’années. Le fossile, mis au jour entre 2016 et 2021, n’est cependant pas complet. Il consiste en un fragment de pelvis et d’une partie de carapace. C’est en se basant sur la taille des os du pelvis que les scientifiques ont pu estimer l’envergure originelle du spécimen. Les résultats ont été publiés dans la revue Scientific Reports.

> Lire la suite sur Futura