Découverte d’une pierre sacrée dans les égouts de Rome

·1 min de lecture
Cette base de pilier datée de 49 apr. J.-C. a été retrouvée, le mois dernier, à 3,5 m de profondeur sous la piazza Augusto-Imperatore.

Une borne délimitant l'enceinte « sacrée » de la cité impériale et datée de 49 apr. J.-C. a été exhumée par des archéologues dans la capitale italienne.

C'est un bloc de pierre calcaire dont l'une des faces est gravée. Comme une très grosse brique rectangulaire dont l'aspect n'a rien de remarquable. Les autorités archéologiques italiennes la présentent pourtant comme une découverte majeure, attendue depuis un siècle ! En cause, une brève inscription latine qui souligne que cette borne a été érigée sous le règne de l'empereur Claude dans le but d'élargir les limites du pomerium : le centre névralgique de la Cité éternelle.

Cette stèle (à gauche) de près de 2 m de long pour 74 cm de hauteur et 54 cm de large est actuellement exposée au musée Ara Pacis. © DR

Temporairement exposée au musée Ara Pacis, depuis le 16 juillet, cette base de pilier a été retrouvée, le mois dernier, à 3,5 m de profondeur dans un égout, à proximité du mausolée d'Auguste. Elle matérialise l'enceinte sacrée de Rome, la frontière symbolique qui séparait, il y a deux millénaires, le cœur religieux de la capitale de l'empire et la zone agricole qui l'entourait.

Frontière symbolique

C'est à Tite-Live que l'on doit de savoir que ce pomerium délimitait une bande de terrain entourant l'épicentre urbain de Rome et que cette zone ne pouvait être ni labourée ni habitée. La date de sa création n'est pas connue. Tout juste sait-on que Servius Tullius, sixième roi légendaire de Rome, l'aurait agrandi au VIe siècle avant l'ère chrétienne et que son tracé aurait ensuite été revu par Vespasien.

Aucun homme en armes ne pouvait théoriquement franchir cette [...] 

Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles