Les condors de Californie peuvent se reproduire sans rapport sexuel

·1 min de lecture

Une équipe de chercheurs de San Diego a découvert que des femelles du grand rapace pouvaient donner naissance à des poussins sans avoir été fertilisées par un mâle. Ce qui pose la question de la fréquence de ce type de reproduction asexuée dans la nature, observe la presse américaine.

“Il a les yeux de sa mère, et de son père, absolument rien”, écrit avec ironie le San Diego Union Tribune à propos de la découverte de biologistes de la San Diego Zoo Wildlife Alliance. Le jeudi 28 octobre, ces derniers ont annoncé avoir découvert que les condors de Californie peuvent se reproduire sans rapport sexuel.

Les chercheurs ont fait ce constat après que des tests génétiques ont montré que deux de ces grands rapaces nés en captivité “n’avaient pas de père”, explique le quotidien californien. Il faut dire que, lorsque votre espèce est “aussi menacée que celle du condor de Californie”, votre vie sexuelle devient “une affaire très publique”, observe pour sa part The Atlantic.

À lire aussi: Amérique du Nord. Gardez vos poules (et vos chiens), l’emblématique pygargue à tête blanche est de retour

En 1983, explique le magazine américain, il ne restait plus que 22 spécimens de ces grands rapaces. Et pour tenter d’assurer la survie de l’espèce, des biologistes ont “soigneusement élevé les oiseaux en captivité” en consignant les informations liées à leur reproduction. Les œufs qui ont donné naissance aux deux condors nés sans papa “ont dû être fécondés sans sperme”.

Dindes, poules, serpents, lézards et requins

Alors que, chez les

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

VIDÉO - Une espèce d’oiseaux est menacée de disparaître en France, pour la première fois au 21ème siècle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles