Afrique : au cœur des richesses du fleuve Sénégal

Sur le fleuve Sénégal, où se sont rendues les équipes de France 2 pour le 13 Heures du mercredi 3 février, le bateau ne navigue jamais la nuit. Il lève l’ancre chaque jour, aux premiers rayons du soleil. Le fleuve paraît paisible et calme, mais la navigation demande une attention de chaque instant pour ne pas s’ensabler. La rivière est aussi une frontière entre la Mauritanie et le Sénégal. D'ordinaire, des pirogues traversent le fleuve d’un pays à l'autre, pour des échanges commerciaux. Le grenier du pays Mais le coronavirus est passé par là. Il reste deux bacs qui font la traversée quelques fois par jour, avec quelques marchandises : surtout des produits agricoles et des véhicules. Le bassin du fleuve Sénégal est le grenier de tout le pays. En plus de nombreux légumes, le riz vient en grande partie de la région. Des centaines de milliers de tonnes sont produites par an. L'autre grande production est la canne à sucre. 140 000 tonnes de sucre sont produites chaque année.