Une découverte archéologique « exceptionnelle » dans l’Allier

·1 min de lecture
« Cette découverte, avec des objets intacts, est exceptionnelle », a fait savoir l'équipe archéologique (illustration).
« Cette découverte, avec des objets intacts, est exceptionnelle », a fait savoir l'équipe archéologique (illustration).

Des bracelets, outils, armes et autres objets datant de l?âge du bronze, enfouis il y a près de 3 000 ans dans les environs de Gannat (Allier), ont été mis au jour, a annoncé, vendredi 20 août, le directeur de l?équipe de recherches. Dans un habitat fortifié datant de 800 avant Jésus-Christ, les archéologues ont découvert des centaines d?objets intacts en bronze, a précisé Pierre-Yves Milcent, maître de conférences à l?université Jean-Jaurès de Toulouse.

Deux vases mis au jour dès 2020 ont pu être analysés et montrent que la sélection et la disposition des objets sont « très organisées ». Au fond des vases, de 30 centimètres de diamètre, ont été déposés des bijoux de femmes ou d?enfants : bracelets, anneaux de cheville, pendeloques. Au-dessus, l?un des vases contenait des outils tranchants et des armes : couteaux, faucilles, pointes de lance, etc. Dans l?autre vase, la couche intermédiaire était constituée d?éléments de décoration de chars, équipements de chevaux et pièces de roues.

Une région riche en vestiges

Des haches en bronze avaient enfin été disposées sur le dessus de chaque vase. Ces dépôts ont été enterrés « volontairement » : « ils sont associés à l?habitat, il pourrait s?agir d?offrandes comme on en trouve en Grèce à cette époque, déposées lors de la fondation ou de l?abandon de l?habitat pour s?assurer la protection des divinités », a expliqué Pierre-Yves Milcent à l?AFP. D?autres dépôts découverts cet été sont en cours d?analyse. « De nombreux o [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles