Découverte des plus anciennes traces de vie sur Terre

L’on ne sait pas encore exactement comment la vie est apparue sur Terre, ni quand précisément se sont formées les premières cellules biologiques. Si plusieurs études penchent sur un âge de 3,7 milliards d’années, quelques scientifiques remontent encore plus loin, en proposant que la vie serait apparue dès 4,1, voire 4,29 milliards d’années ! Les preuves restent cependant très ténues et extrêmement débattues. Et pour cause : les roches sédimentaires aussi vieilles sont très rares sur Terre, et encore faut-il réussir à identifier des restes de microfossiles primitifs au sein de roches ayant subi, durant plusieurs milliards d’années, les aléas de l’érosion, de l’altération et des transformations induites par la tectonique des plaques. Parmi ces microfossiles, les stromatolites représentent la forme de vie la plus ancienne que les scientifiques sont actuellement en mesure d’observer.

Les stromatolites, première trace de vie détectable dans les roches sédimentaires

Les stromatolites sont des structures calcaires organisées en fines couches qui ont été produites par des communautés de cyanobactéries. On trouve encore actuellement des stromatolites en développement actifs, comme dans la baie Shark en Australie, ce qui nous aide à mieux comprendre l’environnement dans lequel se développaient ces constructions biogéniques dans le passé de la Terre.

Stromatolites actifs actuellement dans la baie de Shark en Australie. © Paul Harrison, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
Stromatolites actifs actuellement dans la baie de Shark en Australie. © Paul Harrison, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Il faut ainsi imaginer un film ou voile de bactérie gélatineux se développant dans des eaux très peu profondes et dans lequel les particules sédimentaires vont être piégées. On obtient alors la formation d’une couche biominérale de quelques millimètres d’épaisseur. L’action des bactéries va entraîner une cristallisation de cette couche, sur laquelle va se développer une nouvelle colonie bactérienne et ainsi de suite. Les stromatolites se présentent donc souvent sous la forme de boules, qui arborent une lamination...

> Lire la suite sur Futura