A la découverte des Alpilles : le village des Baux-de-Provence et la tradition des 13 desserts de Noël

·1 min de lecture

Direction les Alpilles pour un Noël provençal dans la pure tradition.

Avec ses crèches provençales, ses marchés aux santons, les 13 desserts... Et pour ce Noël provençal, j’avais envie de poser l’étoile du berger juste au-dessus du village des Baux-de-Provence. Pourquoi ce village ? Parce qu’il n’y a pas de hasard. Baux en provençal se dit "Baou", et Balthazar, "Baoutezar". "Baou", c’est l’éperon rocheux. Alors est-ce que Baltazar aurait donné son nom au village des Baux ? En tout cas, cela aurait donné sûrement l’expression "au hasard Balthazar". 

La légende dit qu’en quittant Bethléem, les Rois mages ont fait route pour retourner chez eux. Et Balthazar, le roi mage africain, aurait été guidé par l’Étoile argentée à 16 rayons, qu’on retrouve justement un peu partout dans le village, en particulier sur le blason des Baux-de-Provence. Là, il se serait dit en arrivant aux Baux, "Alazar baoutezar" en provencal , "au hasard Baltazar". Et c’est donc aux Baux, qu’il y aurait retrouvé l’enfant Christ nouveau-né. Donc à vous de chercher cette inscription, qui est gravée sur l’un des murs du village.

Une belle légende provençale comme on les aime. La tradition de la crèche est encore sacrée en Provence. 

Une tradition qui se transmet encore aujourd’hui de génération en génération. Chaque enfant qui nait se voit offrir la nativité par sa marraine. Et puis, au fil de sa vie, il va agrandir sa crèche jusqu’à créer un vrai village provençal avec des personnages pittoresques comme Bartoumie...


Lire la suite sur Europe1