Publicité

Découverte en Afghanistan d'un charnier vieux de plusieurs décennies, selon des responsables talibans

Des habitants et employés municipaux trient des restes humains retrouvés dans un charnier dans la région de Sarbani, dans la province de Khost, le 12 février 2024 en Afghanistan (-)
Des habitants et employés municipaux trient des restes humains retrouvés dans un charnier dans la région de Sarbani, dans la province de Khost, le 12 février 2024 en Afghanistan (-)

Une fosse commune contenant une centaine de corps qui dateraient de l'ère du gouvernement soutenu par les Soviétiques en Afghanistan a été découverte dans la province orientale de Khost, ont annoncé lundi des responsables talibans ocaux.

Le charnier a été mis au jour samedi lors de la construction d'un petit barrage dans la région de Sarbani, au centre de Khost, a déclaré le maire Bismillah Bilal.

"D'après les premières informations, ces personnes ont été enterrées ici après avoir été tuées en 1358" du calendrier afghan, correspondant d'avril 1979 à mars 1980, a-t-il précisé à l'AFP.

"Au moins 100 corps ont été découverts", a ajouté M. Bilal, soulignant que certains restes portaient des vêtements de femmes et qu'il s'agissait tous de civils.

Les résidents locaux ont déclaré que les restes appartenaient à des victimes des violences qui ont suivi le coup d'Etat communiste soutenu par les Soviétiques en Afghanistan en 1978.

"En 1358, ces personnes ont été amenées ici de manière impitoyable et barbare par les cruelles autorités communistes, sans procès", a déclaré Salam Sharifi, dont le père a disparu sous le gouvernement communiste et dont les restes n'ont jamais été retrouvés.

"Ils ont été martyrisés et nous sommes leurs descendants. C'est une cruauté que l'histoire n'oubliera jamais", a ajouté M. Sharifi à l'AFP.

Un comité a été désigné pour déplacer les restes, les habitants aidant les employés municipaux à retirer les corps du site, empilant les ossements  dans des sacs autour du charnier fouillé lundi.

"Personne ne sait qui sont ces martyrs", a déclaré Mandair Mangal, un habitant. "Ils ont tous été enterrés et nous retirons les ossements et les trions".

Après des décennies de conflit – notamment l'invasion soviétique de 1979, la guerre civile qui a suivi et l'occupation menée par les États-Unis – de nombreuses fosses communes ont été découvertes à travers l'Afghanistan.

En 2009, un autre charnier de victimes de l’ère gouvernementale soutenue par les Soviétiques a été découvert, contenant au moins 20 corps.

Plus récemment, en septembre 2022, une autre fosse commune contenant les restes de 12 personnes a été mise au jour à Spin Boldak, un site de combats acharnés entre les anciennes forces gouvernementales afghanes et les combattants talibans au cours de leurs deux décennies d'insurrection avant qu'ils ne prennent le pouvoir en 2021.

str-ash/sw/mlm/sk