Découverte en Égypte de la plus ancienne brasserie de bière du monde

Éléonore Solé, Rédactrice scientifique
·2 min de lecture

Sur le site d'Abydos, dans le sud de l'Égypte, des archéologues ont excavé ce qui semble être la plus ancienne structure de production de bière à l'échelle industrielle au monde. L'établissement, daté de quelque 3.000 ans avant J.C., aurait pu livrer 22.000 litres de bière par lot. En Égypte antique, l'État fournissait aux travailleurs une ration quotidienne de bière en supplément de leur salaire. Ces 22.000 litres ont pu abreuver quotidiennement plus de 8.800 d'entre eux ! D'après les archives archéologiques, un tel volume n'a jamais été égalé - jusqu'à preuve du contraire.

Cette installation était « probablement construite pour alimenter les cultes funéraires des premiers rois d'Égypte, dans lesquels des rituels étaient menés à la fois pour les adorer en tant que figures divines et pour les soutenir au pays des morts, rapporte Matthew Adams, co-directeur du projet d'archéologie du nord d'Abydos avec Deborah Vischak. Pour cette professeure adjointe d'art et d'archéologie à Princeton (États-Unis), la brasserie d'Abydos est assez révélatrice du niveau de ressources dont disposent, dès le départ, les rois d'Égypte ». Ces ressources incluent la production agricole et la main d'œuvre disponible. L'archéologue précise que ce sont « ces choses qui ont permis [aux rois] de commencer à construire de gigantesques pyramides quelques générations plus tard ».

Une fouille en trois temps

Cette brasserie égyptienne se composait de huit installations distinctes. Chacune d'elles contenait environ 40 grandes cuves en céramique, utilisées pour la cuisson lente d'un mélange épais de céréales et d'eau. Cette mixture était ensuite filtrée et fermentée pour obtenir de la bière antique — loin de ce que nous connaissons aujourd'hui. Ce qui n'aurait pas changé grand-chose au plaisir ressenti. En 2019, des chercheurs en génétique ont observé que notre attrait pour la bière serait davantage corrélé à ses effets psychoactifs, plutôt qu'à son goût.

Les fouilles de ladite...
Les fouilles de ladite...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura