On a découvert la plus grande plante du monde

Copie d'écran YouTube

Des biologistes australiens ont découvert qu’une vaste prairie sous-marine ne formait qu’une seule et même plante.

Trois fois la surface de Manhattan, soit plus de 200 kilomètres carrés : c’est la taille prodigieuse de la plus grande plante jamais découverte sur terre. Ou plutôt sous l’eau puisqu’elle est située dans la baie de Shark, au sud de l’Australie. Pourtant, rien ne permet au premier coup d’oeil de percevoir le caractère exceptionnel de cet herbier marin semblable à une vaste prairie aquatique comme on en trouve dans la plupart des mers du globe. A l'instar de tous les herbiers marins, il est bien composé de plantes à fleur et non d'algues.

Lire aussi:Une plante zombie terrifie le Québec

Mais il aura fallu une étude menée par une équipe de l’université de Western Australia sous la houlette du professeur Elizabeth Sinclair qui travaillait sur la diversité génétique dans cette région pour que l’incroyable vérité apparaisse : les séquences ADN prélevées au hasard en différents points de cette prairie entre 2012 et 2019 étaient strictement identiques. Il s’agit donc bien d’une seule et même plante née d’une unique graine il y a environ 4500 ans qui s’est étendue en se clonant au fil des siècles.

Dans une article publié le 1er juin par la revue «Proceedings of the Royal Society B» , les chercheurs notent que la plus grande plante du monde est également extrêmement résistante. Elle est parvenue à s'adapter à des conditions qui seraient considérées comme stressantes pour la plupart des végétaux de ce type.

«Elle peut supporter une large gamme de températures et de salinités ainsi que des conditions de luminosité extrêmement élevées, qui, ensemble, devraient s’avérer dévastatrices», explique le Dr Elizabeth Sinclair.

Une résistance qui serait directement liée à sa particularité génétique : «Les clones individuels d'herbes(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles