Déconfinement: comment vont fonctionner les "brigades sanitaires" anti-coronavirus

1 / 2

Déconfinement: comment vont fonctionner les "brigades sanitaires" anti-coronavirus

A partir du 11 mai, chaque département disposera d'une "brigade sanitaire" chargée d'identifier les personnes atteintes par le coronavirus et d'éviter l'apparition de nouveaux foyers d'infection. A quoi vont ressembler ces équipes "anti-covid" et comment vont-elles travailler?

  • Pourquoi ces brigades?

Les "brigades sanitaires", dont la création a été annoncée mardi par le Premier ministre, seront chargées d'enquêter sur l'entourage des malades pour repérer les personnes potentiellement contaminées et les inviter à se faire tester.

Il s'agira de "brigades d'anges gardiens, parce qu'elles vont venir au contact des malades et des personnes potentiellement malades, pour assurer leur propre protection", a expliqué samedi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Le dispositif, déjà testé par certains hôpitaux de l'AP-HP, vise à identifier le plus grand nombre possible de personnes infectées, qu'elles soient symptomatiques ou asymptomatiques. L'objectif final est de "casser" les chaînes de contamination.

  • Qui va y participer?

Les brigades seront composées principalement de salariés de l'Assurance maladie. Des employés de Centres communaux d'action sociale (CCAS), de conseils départementaux ou d'organismes comme la Croix-Rouge pourraient également les intégrer.

Au total, 3 à 4000 personnes seront mobilisées. "Nous aurons 2.500 collaborateurs supplémentaires prêts à venir immédiatement en renfort si nécessaire", a...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi