Déconfinement : la vente de masques dans les supermarchés provoque une ruée

On pouvait déjà acheter des masques grand public dans les pharmacies et chez les buralistes, mais depuis le lundi 4 mai, c'est dans les grandes surfaces qu'il est possible de s'en procurer. Le gouvernement a encadré le prix, qui ne doit pas dépasser 95 centimes l'unité. Et avant même l'ouverture des supermarchés, il y a avait des dizaines de personnes dans les files d'attente à l'extérieur, notamment à Toulouse (Haute-Garonne). Rationnement par client "Je suis responsable d'un restaurant et j'envisage de rouvrir le 11 pour effectuer de la livraison et à emporter, pour faire travailler mon équipe, je suis obligée d'avoir des masques. C'est ma responsabilité d'employeur", confie une femme qui attend au milieu de la foule du jour. À Paris, les masques étaient disponibles uniquement à la caisse. Et un seul paquet par personne était accordé.