Déconfinement : le soulagement et les interrogations des restaurateurs

Il attendait ce moment depuis le mois d'octobre : ça y est, ce restaurateur marseillais pourra servir ses clients sur sa terrasse, dès le 19 mai prochain. "Je suis soulagé qu'on puisse rouvrir nous et donner un peu de vie à cette place, à cette ville, à ce pays", se ravit René Zaffran, patron d'un restaurant à Marseille dans les Bouches-du-Rhône. Pour l'occasion, il a même embauché un jeune serveur impatient à l'idée de reprendre du service. "On dirait que j'ai gagné au loto", plaisante-t-il. "Je me languis de voir les gens, de prendre mon plateau, de faire mon travail." Six personnes par table Sur la terrasse, il ne pourra pas y avoir plus de six personnes par table. Le restaurateur passera ainsi de 100 à 60 couverts. "On va être obligé de distancer toutes les tables. Et puis il va faire chaud, je n'aurais pas assez de parasol...", explique-t-il. Mais qu'importe : l'essentiel pour lui est avant tout de pouvoir rouvrir ses portes aux clients.