Déconfinement : les sauveteurs en mer appellent aux dons

Les sauveteurs en mer vont organiser deux grandes journées de mobilisation et de récoltes à la fin du mois de juin. Après trois mois de confinement, les sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer ont repris l’entraînement. Deux fois par semaine, des formations sont organisées. La formation, le matériel, l’entretien de la vedette… Le sauvetage en mer à un coût. À Lancieux (Côtes-d’Armor), la station nécessite un budget de 36 000 euros.140 bateaux à renouveler Le financement est particulièrement menacé cette année. Alban Crozer, président de la SNSM Lancieux, explique : "Avec le coronavirus là c’est vrai que c’est super compliqué. Normalement on fait une grosse manifestation le 14 juillet, qui nous permet de faire rentrer une grosse partie de nos finances, cette année on ne pourra pas le mettre en place." Dans les dix années à venir, la SNSM va devoir renouveler la moitié de sa flotte, soit 140 bateaux. Le financement de cette association est basé sur les dons à 80%.