Déconfinement : quand les salons de coiffure vont-ils pouvoir rouvrir ?

·1 min de lecture

C'est l'une des nombreuses contraintes incluses dans la règle de confinement. En ces temps de restrictions, impossible de s'offrir un petit coup de ciseaux. Au même titre que les bars, restaurants et commerces dits non essentiels, les coiffeurs ont dû fermer leurs portes le 30 octobre dernier et pour une période qui court au moins jusqu'au 1er décembre. Et impossible en théorie de recevoir un coiffeur chez soi, cela n'est pas considéré comme un motif de déplacement valable. Au grand dam de quelques personnes qui auraient pourtant bien besoin de se refaire une petite coupe, comme le député LREM Sacha Houlié, qui a été largement moqué par les internautes après son passage télévisé du jour depuis les couloirs de l'Assemblée nationale (photo ci-dessous). Selon toute vraisemblance, quelques décisions devraient toutefois être prises par le gouvernement pour déconfiner certains secteurs, car le pic épidémique aurait été dépassé et le nombre de contaminations au Covid-19 décroît depuis quelques jours. Lors de son point presse de jeudi dernier, le Premier ministre Jean Castex laissait entendre que cela se ferait pour le mois prochain. Mais d'autres plaident pour des réouvertures anticipées, avec en ligne de mire le prochain Black Friday du vendredi 27 novembre. Les salons de coiffure feront-ils partie du lot de concernés ?

Ce mardi 17 novembre, Cécile de Ménibus a donné la parole à Franck Provost sur Sud Radio. Le ponte des instituts de beauté en a alors profité pour rappeler à quel point (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Les sapins de Noël pourront être vendus dans les prochains jours : où et quand les Français pourront-ils s'en procurer ?
Karine Lacombe rejette en bloc un déconfinement total avant janvier minimum
Valéry Giscard d'Estaing : l'ancien président de la République a été hospitalisé à Tours
Stupeur à la cour royale de Norvège : la princesse Märtha-Louise autorisée à épouser son gourou illuminé !
Déconfinement : une date de réouverture des bars et restaurants évoquée... et elle ne va pas faire plaisir aux professionnels du secteur !