Déconfinement : il risque d'y avoir "une augmentation de la délinquance, des trafics, des cambriolages, des agressions", estime un syndicat de police

franceinfo

Le secrétaire général adjoint du syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI) Christophe Rouget explique être sur ses gardes lundi 11 mai sur franceinfo car, après la fin du confinement, il risque d'y avoir "de nouveau une augmentation de la délinquance, des trafics, des cambriolages, des agressions" affirme-t-il. Christophe Rouget estime que pendant le confinement les délinquants "ont perdu de l'argent".

franceinfo : La fin progressive du confinement est-elle un soulagement pour les forces de l'ordre ?

Christophe Rouget : Ce n'est pas un soulagement parce que nous avons une nouvelle phase décisive de cette crise sanitaire, une phase très sensible. Pourquoi ? Parce que nous allons revoir d'abord les restrictions de la circulation qui vont tomber, donc la reprise des accidents de la route, par exemple. Nous allons voir les écoles qui vont rouvrir, ainsi que les commerces et les entreprises, et donc on va avoir une reprise de tous ces déplacements. On va voir de nouveau une augmentation de la délinquance, des trafics, des cambriolages ou des agressions. Pendant cette période de confinement, on a des délinquants qui ont perdu de l'argent, par exemple dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi