Déconfinement : ces restaurants qui préfèrent rester fermés pour survivre

Si les restaurateurs ont reçu l'autorisation de reprendre leur activité dans un cadre sanitaire strict, certains ont choisi de rester encore fermés et ce pour diverses raisons. C'est le cas de deux restaurants à Reims (Marne), qui n'ont pas encore ouvert leurs portes aux clients. "On s'est rendu compte que dans notre quartier, qui est un quartier d'affaires avec beaucoup d'entreprises qui n'ont pas repris, hélas, totalement leur activité (...) on ne pouvait pas être rentables sur notre activité de restaurant", indique Charles Paleni, restaurateur. "Ils vont gagner plus d'argent à rester fermés" "Aujourd'hui, il vous faut un minimum de personnes en cuisine, il vous faut deux ou trois personnes. Il vous en faut trois ou quatre en salle, ça fait sept par jour", explique Joël Oudin, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie de Champagne-Ardennes. "Ils vont gagner plus d'argent à rester fermés qu'à rester ouverts", assure-t-il à propos des professionnels.