Déconfinement : reprise de l’activité dans une usine de Seine-Maritime

Lundi 11 mai, un quart des employés étaient de retour. Après deux mois d’inactivité, des ampoules LED et des luminaires vont de nouveau sortir de l'usine de Lucibel, à Barentin (Seine-Maritime). La reprise est prudente. Sur une des chaînes de production, seuls trois salariés travaillent, et l’organisation a été repensée. "La question, c’est sur quel rythme l’activité va redémarrer” Frank Grout, un logisticien de l’entreprise est soulagé de reprendre le travail, mais il appréhende la suite et craint que l’entreprise ne retrouve pas ses clients. Frédéric Granotier, le directeur, lui, n'est pas inquiet pour la pérennité de l'entreprise, même s'il reste très prudent. Avec le confinement, les commandes ont chuté de 90%. “Nos clients ont vraiment été à l’arrêt, ce qui nous a impacté de façon très forte. Maintenant, la question, c’est sur quel rythme l’activité va redémarrer”, explique-t-il.