Déconfinement : réouverture difficile pour les collèges en zone orange

Distances de sécurité sont les maîtres mots de ce retour au collège, mais après deux mois et demi d’enseignement à distance, la reprise est bienvenue. D’abord, les élèves de 6e et les 5e, deux heures le matin, deux heures l’après-midi, trois jours par semaine. L’emploi du temps a été aménagé, les salles de classe aussi : chacun a une place attribuée.Présence volontaire des collégiensDans le collège La Rose blanche, à Paris, la majorité des collégiens est volontaire et sur 40 professeurs, 15 sont là pour assurer une présence. Leur rôle est de revoir des notions abordées par les élèves chez eux et faire le lien avec les collègues qui, eux, continuent d’enseigner à distance. "On reçoit le travail des collègues sous forme de PDF, on va imprimer les feuilles et les distribuer. Chacun travaillera à son rythme en fonction de ce qu’il veut comme organisation, et nous, on est là comme ressource pour les aider à mettre en place cette organisation", explique Grégoire Collet, professeur d’éducation physique et sportive.