Coronavirus : "déconfinement" progressif, médicaments, masques... Ce qu'il faut retenir des réponses d'Edouard Philippe devant les députés

franceinfo avec AFP

Lui, dans une salle de l'Assemblée nationale. Eux, en visioconférence. Pendant plus de trois heures, mercredi 1er avril, Edouard Philippe a répondu, par caméras interposées, aux questions des députés de la mission d'information sur l'épidémie de coronavirus. "Je préfère dire les choses clairement : nous ne savons pas tout", a dit d'entrée de jeu le Premier ministre. Avant d'aborder plus longuement la sortie du confinement et les stocks de matériel médical notamment. Franceinfo vous résume ce qu'il faut retenir de ces échanges.

>> Coronavirus : suivez les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Sur la fin du confinement : "probable" qu'elle ne se fasse pas "en une fois et pour tout le monde"

A Richard Ferrand, le président de l'Assemblée nationale, qui l'interrogeait sur l'avenir, Edouard Philippe a répondu qu'il était "probable" que le "déconfinement" en France ne se fasse pas "en une fois et pour tout le monde", mais sans doute par régions, voire par classes d'âge. Le chef du gouvernement a répété être en train "d'examiner des scénarios en fonction des hypothèses". "La discussion (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi