Déconfinement : premier jour de liberté pour les Français

Une circulation dense sur les Champs-Élysées (Paris). Les trottoirs de la capitale sont bondés et les badauds se promènent sur les quais de Seine. Les villes françaises se réveillent, et notamment les artères commerçantes. Dans la rue Sainte-Catherine à Bordeaux (Gironde), les files d’attente s’allongent devant les enseignes de produits culturels, de cosmétiques ou encore de prêt-à-porter. Sur ordre de la mairie, le port du masque est obligatoire Cette bouffée de liberté, chaque commerce fait respecter les gestes barrières et l’entrée de la rue est barrée par les vigiles. Sur ordre de la mairie, le port du masque est obligatoire. Des précautions sanitaires, variables selon les villes et parfois mal suivies. À Marseille (Bouches-du-Rhône), un marché à rouvert ce matin, les acheteurs se pressent sur les étales sans aucune distance de sécurité. C’est le maraîcher qui tente de faire la police.