Déconfinement : la politique du gouvernement décryptée par Anne-Claire Crémieux

C’est une étape décisive qui va démarrer en France à partir du 11 mai. Ce jour sonne le début du déconfinement dans le pays et plusieurs facteurs vont devoir être pris en compte pour éviter une rechute au niveau sanitaire. « Si ces deux ensembles de mesures, c’est-à-dire les mesures barrières et rompre les chaînes de contamination, sont insuffisantes, le risque est évidemment que l’épidémie reparte », annonce Anne-Claire Crémieux, professeur des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Louis à Paris. Prudence du côté des personnes âgées Ce début de déconfinement reste tout de même à nuancer, notamment du côté des personnes âgées qui sont vulnérables face au Covid-19. « Le virus circule. Il circule non seulement dans les zones dites rouges mais il circule aussi, de manière moins intense, dans les zones vertes. Par conséquent, ces personnes doivent continuer à se protéger parce qu’elles sont évidemment particulièrement à risque », estime Anne-Claire Crémieux.