Déconfinement : les parcs d'attractions rouvrent dans des conditions particulières

Les parc d'attractions et de loisirs préparent les vacances. Disneyland Paris a annoncé un accueil des visiteurs à partir du 15 juillet, avec un nombre de places limité. Le Parc Astérix a ouvert depuis la mi-juin et Walibi depuis samedi 20 juin, dans des conditions particulières et avec des saisonniers qui ne retrouveront pas leur emploi. Ainsi, chez Astérix, si les enfants sont ravis de prendre une photo avec le personnage emblématique, le menhir qui les sépare du héros n'est pas là par hasard. Il assure une distanciation d'un mètre. Trois fois moins de visiteurs Lors des spectacles, la distance est obligatoire entre les familles, tout comme le port du masque sur les attractions. "Ça fait bizarre au début mais au final on s'y fait assez vite", explique un visiteur. Du côté de la fréquentation, les allées du parc sont loin d'être bondées. "Sur une journée du mois de juin hors contexte, on pourrait être sur des fréquentations à 8 000 ou 9 000 visiteurs. Là aujourd'hui on va approcher les 3 000 visiteurs", explique Grégory Cany, coordinateur des opérations.