Déconfinement : des mesures sanitaires pas assez respectées à Perpignan

Il ne veut pas replonger dans une situation sanitaire catastrophique. Par conséquent, le préfet de Perpignan (Pyrénées-Orientales) Philippe Chopin sonne l’alarme : les clients des bars et cafés ne respectent pas assez les gestes barrières imposés. "Je n’hésiterai pas à fermer car c’est un problème », menace-t-il. « Si le virus repart, on va être obligé de repartir vers des choses qu’on n’a plus envie de voir." Certains gérants de bar préfèrent fermer Si des établissements disposent de vastes terrasses où les distanciations entre chaque table sont respectées, ce n’est pas le cas de tous. Face à la menace que pourraient représenter de nouvelles contaminations, certains gérants de bar choisissent de volontairement fermer leurs portes. "C’est quasiment impossible de pouvoir maîtriser 300 personnes qui transitent autour du bar. On se sent totalement impuissant", confie Eymeric Genesson qui a fermé son établissement.