Déconfinement : les mariages reprennent en mairies sous précautions

Même les gestes barrières peuvent être romantiques. Samedi 6 juin est un grand jour pour un couple de Strasbourgeois. Des festivités qui attendront, car pour l’instant, les contraintes sont trop nombreuses : gel hydroalcoolique pour tout le monde, parcours fléché et pas plus de 25 convives autorisés. Dans la salle des mariages, excepté pour les mariés, une distance de sécurité d’un mètre est scrupuleusement respectée entre chaque siège. Un casse-tête pour les organisateurs d’événements 230 mariages n’ont pas pu être célébrés depuis le mois de mars à Strasbourg (Bas-Rhin). Aujourd’hui, les salles de réception sont désertées, mais il faudra bien reprogrammer les dates. Pour les organisateurs d’événements, c’est un vrai casse-tête. Entre la location de la salle et le traiteur, il faut compter environ 10 000 euros pour une centaine de convives.