Déconfinement : l'heure est aux retrouvailles

Cela fait huit semaines que la famille Cortot attend ce moment. Huit semaines que Jade n'a pas vu ses grands-parents. Pour elle, pas question d'être séparés plus longtemps : le premier jour de déconfinement est synonyme de retrouvailles. Pour cela, Maude Cortot a pesé le pour et le contre, évalué les risques, car ses parents ont une santé fragile. 45 minutes de route, beaucoup de fébrilité, et, à l'arrivée, les derniers gestes de précaution : masques et gel hydroalcoolique. Plus de masques, juste le temps d'un déjeuner Les retrouvailles auraient dû se faire à distance, mais l'émotion l'a emporté. Déchirée entre la raison et la joie de se retrouver, bien difficile pour cette famille de vivre ce moment inédit. Plus de masques, juste le temps d'un déjeuner. Étant restée strictement confinée pendant 55 jours, Maude Cortot estime qu'elle minimise grandement les risques.