Vers un déconfinement léger et progressif en Grande-Bretagne

VERS UN DÉCONFINEMENT LÉGER ET PROGRESSIF EN GRANDE-BRETAGNE

LONDRES (Reuters) - Boris Johnson n'annoncera dimanche qu'un léger assouplissement à partir de la semaine prochaine du confinement en vigueur en Grande-Bretagne pour contenir l'épidémie de coronavirus, afin d'éviter une nouvelle vague de contaminations dans le pays, a annoncé jeudi le porte-parole du Premier ministre britannique.

Lors d'une réunion avec les ministres en première ligne, le locataire du 10 Downing Street, qui doit annoncer ce dimanche les prochaines étapes de la lutte contre l'épidémie, a prévenu que le gouvernement agirait "avec la prudence maximale" et se baserait sur les avis et les données scientifiques pour décider d'un allègement des mesures de "distanciation sociale".

"Tout assouplissement de ces mesures la semaine prochaine sera limité", a fait savoir un porte-parole de Boris Johnson à la presse.

"Nous sommes à un moment critique dans la lutte contre le virus et nous ne ferons rien qui risquerait d'anéantir les efforts et les sacrifices consentis par le peuple britannique."

Le gouvernement redoute que tout assouplissement du dispositif ne provoque une propagation du coronavirus et n'entraîne un deuxième pic du nombre de cas de contamination, à même de submerger les capacités d'accueil des hôpitaux et de paralyser une nouvelle fois l'activité économique britannique.

Le Royaume-Uni a enregistré à ce jour plus de 30.000 décès dus au COVID-19.


(Elizabeth Piper, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse)