Déconfinement : les Italiens, bientôt autorisés à revoir leurs "proches", s'arrachent les cheveux sur la signification de ce mot

franceinfo avec AFP

"Congiunti" ("proches"), est devenu en quelques heures le mot le plus recherché sur internet en Italie. Dimanche 26 avril, le Premier ministre Giuseppe Conte a expliqué à ses concitoyens qu'à compter du 4 mai, première phase du déconfinement dans le pays, il serait possible de "rendre visite à des proches, mais seulement en respectant les distances et en portant des masques", ajoutant qu'il n'y aurait "pas de réunions de famille" importantes.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations dans notre direct

Depuis, un débat agite les médias sur la signification du mot "proches". Avec une question sous-jacente: est-ce qu'aller voir son cousin au deuxième degré ou sa petite amie offrira à partir du 4 mai l'assurance de ne pas être sanctionné lors d'un contrôle?

"Une formule un peu large et générique"

"Les proches, c'est une formule un peu large et générique (...), cela ne signifie pas qu'on peut aller chez ses amis et faire la fête", a tenté d'expliquer le Premier ministre Giuseppe Conte lundi soir.

"Voici qui vous pouvez considérer comme un proche", a ainsi titré le très sérieux quotidien financier Il Sole 24 Ore. Selon le journal, un couple de fiancés officiels est à l'abri d'une contravention. Sortir sera plus risqué pour des relations moins officialisées.

Mais d'autres journaux sont en désaccord total avec cette analyse: "Des petits amis sont aussi des proches", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi