Déconfinement : la France était-elle prête ?

Une passation de pouvoir sans masque ni respect des gestes barrières pour Nicole Belloubet et Eric Dupond-Moretti. Ces images ont interpellé de nombreux Français. Les conférences de presse quotidiennes ont disparu. Un port du masque facultatif puis obligatoire dans les lieux clos à partir de lundi 20 juillet. "Le message n'a pas été clair" Le gouvernement s'est-il relâché dans sa communication depuis le déconfinement ? "Le message n'a pas été clair, il a même été extrêmement confus concernant les masques. On a dit que c'était inutile, dangereux, puis qu'on pouvait les mettre. Il faut être simple dans la pédagogie, les gens ne comprennent pas s'il y a des discours différents", explique le Professeur Yves Buisson, président du groupe Covid-19 à l'académie nationale de médecine. Les Français se relâchent-ils ? Certains ne respectent pas toujours les distances de sécurité et ont du mal à porter un masque.