Déconfinement des Ephad: pas d'assouplissement, une prime pour les salariés

Le HuffPost avec AFP
Le gouvernement annonce une prime de 1000 à 1500 euros pour les salariés des Ephad

POLITIQUE - Le gouvernement ne prévoit pas “d’assouplissement supplémentaire” dans les Ehpad, afin de “continuer à tout faire pour protéger les personnes âgées vulnérables”, a annoncé ce jeudi 7 mai le ministre de la Santé Olivier Véran. Quelques minutes auparavant, le Premier ministre expliquait dans son discours que le déconfinement pourrait débuter le 11 mai, comme prévu.

“Les visites des proches pourront se poursuivre si la situation de l’établissement le permet, dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui”, a-t-il poursuivi, dans un discours détaillant les mesures du déconfinement progressif à partir du 11 mai.

Dans les Ehpad, “une situation difficile” 

Face à “une situation difficile”, il a annoncé une aide de 475 millions d’euros pour accompagner les 7000 établissements d’hébergements pour personnes âgées, ainsi qu’une prime de 1500 euros pour tous les personnels des Ehpad des 33 départements “où l’épidémie aura été la plus forte” et de 1000 euros pour tous les autres.

Cette prime, “défiscalisée”, sera versée “dans les prochaines semaines” à tous les personnels, “quel que soit leur statut, pour valoriser leur engagement sans faille pendant cette crise”, a-t-il ajouté. Les personnels des établissements accueillant des personnes handicapées, “lorsque l’assurance maladie participe à leur financement”, en seront également bénéficiaires, a précisé Olivier Véran.

À voir également sur Le HuffPost: Respecter les gestes “barrière”? Même le gouvernement s’y perd...

LIRE AUSSI:

Retrouvez cet article sur le Huffington Post