Déconfinement : un engouement nouveau pour le vélo et la marche à pied

S'équiper, faire les derniers réglages : Catherine Lacassagne est prête pour retourner au travail sur son vélo électrique, acheté spécialement pour la reprise. Avec l'épidémie, elle a préféré changer de moyen de transport. Un parcours réalisé sur les nouvelles pistes balisées : 50 kilomètres au total dans la capitale. Après 45 minutes de trajet, le bilan est plutôt positif, malgré la météo. Comme Catherine Lacassagne, ils étaient nombreux à pédaler le 11 mai au matin sous la grisaille. Redécouvrir les joies de la marche à pied Désormais, il va falloir apprendre à cohabiter avec les voitures. Pour d'autres, le premier jour de déconfinement a été l'occasion de redécouvrir les joies de la marche à pied. "Ça fait faire un peu de sport, puisqu'on est resté deux mois à la maison", estime une passante. Un engouement partagé par de nombreux usagers, qui pourraient bien faire du vélo et de la marche les grands gagnants du déconfinement.