Déconfinement : Emmanuel Macron tacle Philippe Etchebest lors d'une réunion de crise à l'Élysée (VIDEO)

Les pieds dans le plat ! Filmé en ce début de mois de mai par les équipes de BFM TV pour un reportage exclusif sur la gestion de la crise sanitaire par l'Élysée, et diffusé lundi soir sur la chaîne info, Emmanuel Macron, jamais avare d'une formule assassine, n'a pas hésité à s'en prendre à Philippe Etchebest, le célèbre juré de Top Chef, ! Une séquence forte, avec laquelle la chaîne n'a d'ailleurs pas hésité à communiquer, pour promouvoir sa soirée spéciale. Diffusé en début de soirée, le documentaire était suivi d'un entretien, durant lequel une autre personnalité en a pris pour son grade...

"Si vous avez besoin de mettre un petit coup de pression..."

Dans le reportage, on retrouve de nombreux chefs, dont Philippe Etchebest ou encore Michel Sarran, en pleine réunion (virtuelle) de travail avec Emmanuel Macron, pour évoquer la crise économique du secteur de la restauration. Bien connus des téléspectateurs, les deux cuisiniers font partie du Collège culinaire de France, qui fait l'intermédiaire entre les professionnels et le gouvernement. Dans l'extrait diffusé, on peut voir Philippe Etchebest monter au créneau, pour demander à l'État de contraindre les assurances de venir en aide aux restaurateurs en péril. "Nous vous demandons de convoquer toutes les assurances afin de les pousser à faire action solidaire. Si vous avez besoin de mettre un petit coup de pression, vous pouvez compter sur moi, je serais-là !", lance ainsi Philippe Etchebest, dont les participants à Cauchemar en cuisine

Retrouvez cet article sur Télé 2 semaines

Iris Mittenaere : un internaute critique son physique, elle pousse un coup de gueule
Lori Loughlin plaide coupable dans l'affaire des pots-de-vin aux Universités
Vincent Cassel blessé après une chute en scooter, il rassure ses fans : "Je suis en vie, merci"
Apolline de Malherbe visée par le Conseil de déontologie journalistique après son interview de Juan Branco
Tout le monde veut prendre sa place : Marie-Christine compare son difficile passage dans le jeu à un "rouleau compresseur"